Sweetohm

Michel Casabianca

J’ai eu à utiliser Numbers (le nouveau tableur d’Apple inclus dans iWork 08) pour créer mes modèles de devis et de facture (voir posts précédents) et je dois dire que je suis enthousiaste.

Je me doutais que ce serait du tout bon pour avoir utilisé Keynotes et Pages, mais c’est encore mieux que ce que j’espèrais.

J’ai commencé par jeter un coup d’oeil aux tutoriels vidéo (en anglais seulement), puis je me suis lancé. Cela m’a pris une bonne heure pour créer mon premier document (le devis) parceque je suis parti de zéro, mais créer le second (la facture) n’a pas pris plus de 15 minutes. Lorsqu’on a compris la philosophie du logiciel, tout va très vite.

L’idée derrière Numbers est simple : les documents sont des pages de traitement de texte dans lesquelles sont incluses des feuilles de calcul interconnectées. Cela permet d’obtenir des documents qui ressemblent à quelque chose parcequ’on n’est pas obligé de faire une mise en pages en jonglant avec des cellules vides.

Mais le plus important, pour l’utilisateur lambda, c’est que l’on y prend du plaisir ! J’ai commencé à rédiger ces documents la mort dans l’âme et j’y ai vite pris goût. Tout s’est déroulé naturellement et sans douleur. J’ai hâte d’avoir à rédiger un nouveau modèle !

Pour finir, j’ai jeté un coup d’oeil aux documents générés et ça a l’air plutôt propre : un répertoire contenant un document XML zippé. Pour voir le contenu d’un document, faire un clic droit et sélectionner Afficher le contenu du paquet. On a même droit à une image montrant le rendu final du document dans le répertoire QuickLook.

En conclusion, Numbers démontre encore qu’Apple a tout compris à ce que recherche l’utilisateur moyen : un logiciel qui marche tout simplement. Il existe une version d’essai de 30 jours sur le site d’Apple, alors je vous invite à y jeter un coup d’oeil. Cerise sur le gateau, la suite bureautique (comprenant Keynotes, Pages et Numbers) ne coûte que 79 euros. Ya moins bien, mais c’est cinq fois plus cher