Sweetohm

Michel Casabianca

Je viens de passer la soirée devant la keynote de la conférence WWDC 2003 (attention, deux heures de vidéo en anglais).

Steve se fait un plaisir de montrer les nouvelles features de Panther (la nouvelle mouture de MacOSX, à venir avant la fin de l’année) qui en font le meilleur OS du moment.

En vrac (par ordre de mes préférences) : Xcode qui est un IDE comme je les aime (on appréciera tout particulièrement la compilation en tâche de fond et le debug à chaud) ou encore le basculement entre comptes (on peut passer d’un compte à un autre sans avoir à arrêter les applis qui tournent sous ces comptes, l’animation qui va avec est belle en plus :o)

Il enfonce le clou avec des benchs live entre le dernier Power Mac G5 (bi G5 à 2 GHz) et un PC haut de gamme (bi Xéon à 3 GHz). Le PC est humilié en termes de perfs (le Mac va systématiquement plus de deux fois plus vite). On appréciera la délicatesse de Jobs qui a la charité de ne même pas évoquer l’interface graphique à la Play School de XP :o)

Franchement, je me demande comment on peut encore croire à l’architecture Intel/Microsoft et l’OS misérable qui va avec, après une telle démo. Le PC est définitivement mort et enterré, paix à son âme (mais ne comptez pas sur moi pour le pleurer :o)