Sweetohm

Michel Casabianca

Dotenv et Makefile New

Pour charger les variables d’un fichier dotenv en tant que variables d’un makefile et variables d’environnement, rien de plus simple.

Pimp my Makefile

As you don’t want to repeat yourself, it’s a good practice to put all tasks that you might run twice somewhere in your project. A Makefile is a good place to do so and it is also an executable documentation: instead of documenting the build process, you should write it in a build target of your Makefile.

Make might not be the best build tool, but it is almost everywhere, at least installed or a command away in all Linux distributions. But it is far from perfect: for instance there is no integrated help or option to list available targets in order to perform Bash completion.

Pimp my Makefile

Un bon moyen pour ne pas se répéter est d’écrire les tâches que vous pourriez réaliser plusieurs fois quelque part dans votre projet. Un makefile est le bon endroit pour le faire, et c’est aussi une documentation exécutable : au lieu de documenter le processus de build, vous devriez écrire une cible build dans votre makefile.

Make n’est probablement pas le meilleur outil de build, mais il est partout, présent dans toutes les distributions Linux ou installé d’une simple commande. Mais il est loin d’être parfait : il n’y a pas d’aide intégrée ni de moyen de lister les cibles afin d’effectuer la complétion avec Bash.

Pimp my Makefile New

Mon premier article a été publié sur le Blog OVH.